Project Description

« Il y a toujours sur ma strophe ou sur ma page un peu de l’ombre du nuage et de la salive de la mer. »

Le Tas de pierres, 1855-1860