­

de l interieur_28_sand

,

"le flambeau de cristal, avec sa bougie et sa collerette de cristal découpée" La comtesse de Rudolstadt

de l interieur_36_proust

,

« elle avait la rue sous les yeux et y lisait du matin au soir, pour se désennuyer, à la façon des princes persans, la chronique quotidienne mais immémoriale de Combray. » Du côté de chez Swann

de l interieur_35_proust

,

"la flamme de la veilleuse de verre de Bohême, en forme d’urne, suspendue au plafond par des chaînettes, dans ma chambre à coucher de Combray. " Du côté de chez Swann

de l interieur_34_proust

,

"Bayeux si haute dans sa noble dentelle rougeâtre et dont le faîte était illuminé par le vieil or de sa dernière syllabe" Du côté de chez Swann  

de l interieur_33_proust

,

"les petits vitraux en losange avaient pris la transparence profonde, l’infrangible dureté de saphirs derrière laquelle on sentait un sourire momentané de soleil." Du côté de chez Swann

de l interieur_32_proust

,

« Je montais sangloter tout en haut de la maison à côté de la salle d’études, sous les toits, dans une petite pièce sentant l’iris. » Du côté de chez Swan

de l interieur_31_proust

,

"je passais en une seconde par-dessus des siècles de civilisation, et l’image confusément entrevue de lampes à pétrole, puis de chemises à col rabattu, recomposaient peu à peu les traits originaux de mon moi. " Du côté de chez swann

de l interieur_30_proust

,

"comme ces photographies d’un être devant lesquelles on se le rappelle moins bien qu’en se contentant de penser à lui." Le temps retrouvé

de l interieur_29_sand

,

"les pièces qu'on joue dans cette ravissante boîte sont inouïes de fantastique". Lettre à Flaubert, 31 décembre 67

de l interieur_27_sand

,

"la chambre de Louise à côté de la sienne, avec un luxe de miroirs" Nanon

de l interieur_26_sand

,

"la premiere personne qui vint à son coup de sonnette fut le ponctuel martin" Francia

de l interieur_25_sand

,

"donnez-moi votre casquette et votre manteau, afin que j'aille les faire sécher dans la cuisine" Le péché de Mr Antoine

de l interieur_24_rousseau

,

"Ma mauvaise tête ne peut s'assujettir aux choses. " Confessions

de l interieur_23_rousseau

,

"pour tout mettre en ordre il faut commencer par tout mettre sens dessus dessous" Lettre à Me Latour du 14 mai 1763

de l interieur_22_rousseau

,

"Je ne vois personne dans la cour, sur la porte, à la fenêtre " Confessions

de l interieur_21_rousseau

,

"En arrivant, je fis arrêter à la grille" La nouvelle Heloise

de l interieur_20_rousseau

,

« Che quanto piace al mondo è breve sogno » Petrarque, Canzoniere, sonnet 1.

de l interieur_19_rousseau

,

Porte de la chambre de Me De Warens, détail de la poignée

de l interieur_18_hugo

,

"Il y a toujours sur ma strophe ou sur ma page un peu de l'ombre du nuage et de la salive de la mer." Le Tas de pierres, 1855-1860

de l interieur_17_hugo

,

"Les cœurs sont le miroir obscur des firmaments; Toutes nos passions reflètent les étoiles." La Légende des siècles, Nouvelle série, XVIII, VII, 1877.

de l interieur_16_hugo

,

" Le monosyllabe a une étrange capacité d'immensité : mer, nuit, jour, bien, mal, mort, oui, non, Dieu, etc." Fragments en prose  

de l interieur_15_hugo

,

"Je m'en vais souvent, dans mes rêveries, le long de la mer, pensif, songeant à la France, regardant hors de moi l'horizon, et en moi l'idéal." Lettre à Paul de Saint-Victor, 20 janvier 1867.

de l interieur_14_hugo

,

"L'art a deux principes, l'Idée, qui produit l'art européen, et la Chimère, qui produit l'art oriental." Lettre au capitaine Butler, 25 novembre 1861

de l interieur_13_hugo

,

"L'homme est chez lui dans les nuées." Promontorium somni, 1863

de l interieur_12_giono

,

" La galerie où se tenait Angelo était tournée vers le nord. Il voyait devant lui d'abord l'entremêlement de milliers d'éventails de rangées de tuiles rondes ouverts de tous les côtés." Le Hussard sur le toit

de l interieur_11_giono

,

" Calme revenu. Nuages dans le vent acérés comme de petits cristaux de glace. Ciel nu, large ouvert. Le jour. La solitude. " Journal 1944

de l interieur_10_giono

,

" Au fond il s'agit surtout de laisser entrer la vie dans ce qui est devenu machinal et mécanique . " Les vraies richesses

de l interieur_9_giono

,

" Bienheureux ceux qui marchent dans le fouettement furieux des ailes de l'ange" Pour saluer Melville

de l interieur_8_aragon

,

"Les grands arbres avaient des frissons bruissants, l'eau qui coulait dans le bassin semblait une voix d'enfant." Elsa Triolet, Le Cheval Roux

de l interieur_7_aragon

,

"Regarde mon ami notre grand lit de pierre Où je m'irai coucher par un jour merveilleux" Chant pour Slava  

de l interieur_6_aragon

,

"Les grandes fleurs d'oubli sur l'étang vert et noir" Le voyage en Hollande  

de l interieur_5_aragon

,

"Quand tu confonds ainsi la vie et les miroirs L'imagination les yeux et la mémoire" Les yeux et la mémoire

de l interieur_4_balzac

,

"même chez une princesse, sa tournure et ses airs eussent converti le fauteuil sur lequel elle se serait assise, en un trône impérial" Le bal de sceaux  

de l interieur_3_balzac

,

"Si la lumière est le premier amour de la vie, l'amour n'est-il pas la lumière du cœur ? " Eugénie grandet

de l interieur_2_balzac

,

"Ce mécanisme se composait de bois, de poulies, de cordes, de rouages, tandis que lui, avait ce mécanisme particulier à l'homme, et nommé un cœur" L'élixir de longue vie

de l interieur_1_balzac

,

"l'écrivain doit être familiarisé avec tous les effets, toutes les natures. Il est obligé d'avoir en lui je ne sais quel miroir concentrique où, suivant sa fantaisie, l'univers vient se réfléchir" La peau de chagrin